Danser Casa

Mourad Merzouki et Kader Attou, deux monstres sacrés de la danse hip hop se retrouvent autour de huit danseurs marocains virtuoses. Ils démontrent ensemble l’universalité de cette danse issue de la culture urbaine. C’est leur deuxième collaboration à l’étranger, après Mekech Mouchkin en 2003 avec des danseurs algériens. Mourad Merzouki et Kader Attou nous montrent l’étendue de leur savoir-faire lorsqu’il est mis en commun. Pour cela, les deux chorégraphes, pionniers du hip hop en France, sont allés à la recherche des meilleurs danseurs de Casablanca. En quête de belles rencontres et guidés par l’idée de transmission autour d’une écriture collective, ils se lancent dans cette nouvelle aventure. Les danseurs de hip hop développent et échangent des spécialités apprises souvent en autodidacte. Faite de ruptures, de mouvements décomposés, d’acrobaties et d’équilibres, cette danse complexe nous surprend encore et toujours. De la rue à la scène, les danseurs se surpassent pour sortir de leur zone de confort, avec force et enthousiasme ils livrent un admirable travail de groupe. Souvenez-vous, nous les avions déjà accueillis au Théâtre: Mourad Merzouki avec Pixel en 2016 et Kader Attou avec The Roots en 2014. Voici donc une occasion supplémentaire de découvrir le talent de ces deux complices qui sillonnent la France et l’étranger avec leurs spectacles depuis le début des années 90.

Spectacle naturellement accessible aux personnes malentendantes et sourdes

Don Quichotte

représentations scolaires
•  VENDREDI 1ER FÉVRIER À 14H À LA SALLE JEAN CUTULLIC À PAIMBŒUF
•  LUNDI 4 FÉVRIER À 10H ET À 14H AU THÉÂTRE

Un spectacle de cape et d’épée à voir en famille! Anne-Laure Liégeois nous plonge dans le parcours initiatique de Don Quichotte. Enfilez vos armures pour une traversée épique et énergique! Dans sa quête impossible pour combattre l’injustice et défendre l’opprimé, Don Quichotte cherche un coeur qui l’accompagnerait. Car “un chevalier sans amour est comme un arbre sans fruit”. À la recherche de sa dulcinée, il nous entraîne dans ses aventures chevaleresques entre rêve et réalité. Et quel meilleur endroit que le décor d’un théâtre pour raconter toutes ces aventures! Don Quichotte aime les récits où les chevaliers triomphent des dragons, il aime lire et devient ce qu’il lit. Accompagné de Sancho Panza, fidèle témoin de tous ses exploits, il va son chemin et rencontre de terribles géants qui se transforment en moulins à vent. Et tous ces soldats qu’il aperçoit, s’agit-il pas plutôt de moutons? Sancho Panza aime qu’on lui lise des histoires. Avec l’aide de Don Quichotte il apprendra à lire et retrouvera sa liberté. Au milieu des plaines espagnoles, des danseuses de fandango et des marchands aux allures de toréador, nos deux amis décrivent un périple joyeux, une histoire d’amitié et de chevalerie. L’énergie survitaminée de trois formidables comédiens donne vie aux multiples personnages et à cette trépidante adaptation de Cervantès.

En partenariat avec les Villes de Paimbœuf et de Trignac

Belladonna

représentations scolaires au Théâtre
•  MARDI 26 FÉVRIER À 10H
• MERCREDI 27 FÉVRIER À 10H

Poursuivant son exploration d’univers fantastiques, Nathalie Pernette invoque trois sorcières. Trois générations de femmes complices nous offrent une danse envoûtante, cuite au chaudron magique. La belladonna qui signifie “belle femme“ est une fleur, à la fois remède et poison. Ce sont exactement les mêmes caractéristiques que l’on attribue aux magiciennes, tantôt elles soignent, tantôt elles tuent. Les sorcières alimentent contes et légendes et inspirent les auteurs et réalisateurs qui enrichissent eux aussi cette image fantasmagorique. En mêlant vidéo et musique pour créer une sorte de sabbat hypnotique, c’est au tour de la chorégraphe de raviver les flammes du chaudron et d’évoquer cette figure féminine secrète, puissante voire maléfique. Comme dans de nombreuses peintures, trois âges de la vie sont ici représentés par trois générations de danseuses. Elles rusent d’incantations et dessinent les silhouettes de toutes ces femmes extraordinaires qui fascinent le monde depuis des siècles.

Spectacle naturellement accessible aux personnes malentendantes et sourdes

Belladonna est coproduit par le Théâtre de Saint-Nazaire et le CCNN – Centre Chorégraphique National de Nantes, dans le cadre de leur collaboration en faveur de la création chorégraphique

Dans le cadre du 3 ème « Effet scènes » proposé par l’Association des Scènes Nationales