Animalitas

SAUT-DE-MOUTON un nouveau rendez-vous à partager en famille pendant les vacances de la Toussaint. Au programme, théâtre, danse, concert et films, un moment incontournable à savourer tous ensemble pour retrouver son âme d’enfant !

Le temps d’une “promenade”, trois musiciennes jouent avec les matières et les sons concrets enregistrés dans des paysages et parmi les animaux.
Musique, film 16 mm, jouets optiques, présence animale vivante, nous immergent dans l’écoute de la nature et rappellent à chacun d’entre nous notre part d’animalité réelle et imaginaire.

 

Réservations sur place ou par téléphone : 02 51 10 05 05

It’s going to get worse and worse and worse, my friend

P.A.N.G ! est un pas de côté dans la saison du Théâtre, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur. Pour cette première édition, huit propositions artistiques, accueillies au Théâtre et au Cinéma, investissent le temps, l’espace et le rapport entre spectateurs et artistes de façon originale et inhabituelle. Toutes questionnent la musicalité – du son ou de la parole – la puissance de sa cadence, de sa rythmique, de son timbre et son impact sur le corps. Troublantes, envoûtantes ou ludiques, ces créations offrent un voyage unique dans le champ de la création artistique.

Habituée des scènes internationales, la chorégraphe et danseuse flamande Lisbeth Gruwez compose un solo magnétique d’une impeccable précision. Comment la parole fascine-t-elle? Comment les mots peuvent-ils devenir des armes, aussi facilement qu’une idée peut devenir une bombe? Comment une gestuelle élégante amplifie-t-elle le charisme de certains orateurs? Car c’est bien de cela dont il est question dans ce spectacle. Lisbeth Gruwez danse des mots, le corps en mouvement, elle interprète la violence de la parole. La partie sonore du spectacle repose sur un discours découpé d’un téléévangéliste mais qui pourrait être celui d’un dictateur au destin bien plus sombre. Celle qui fut l’égérie de Jan Fabre dénonce la violence folle et la manipulation qui se cachent sous des gestes et des voix parfois très douces. Mais elle danse aussi l’extase qui peut surgir de ces discours passionnés. Un moment de danse fascinant, à ne manquer sous aucun prétexte.

spectacle de la sélection offre partenaire Crédit Mutuel

 

Pode Ser

P.A.N.G ! est un pas de côté dans la saison du Théâtre, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur. Pour cette première édition, huit propositions artistiques, accueillies au Théâtre et au Cinéma, investissent le temps, l’espace et le rapport entre spectateurs et artistes de façon originale et inhabituelle. Toutes questionnent la musicalité – du son ou de la parole – la puissance de sa cadence, de sa rythmique, de son timbre et son impact sur le corps. Troublantes, envoûtantes ou ludiques, ces créations offrent un voyage unique dans le champ de la création artistique.

Pode Ser signifie “peut-être” en portugais. Pode Ser illustre la difficulté d’être soi, il y est question d’aspirations mais aussi de désarroi. Peut-être simplement le désarroi d’être au monde et de n’être que soi. Leïla Ka, danseuse et chorégraphe nazairienne, s’engage dans un dialogue brut en quête des identités multiples qui constituent l’être humain. Elle affronte le rapport à soi-même, à l’autre, à la société et s’élance dans une sorte de combat infini. Comme un hommage à ceux qui nous ont sculptés, aux paroles qui nous ont forgés, à ce que l’on rêverait d’être, à ce que l’on aurait pu être, Leïla se dévoile.

À mains nues

P.A.N.G ! est un pas de côté dans la saison du Théâtre, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur. Pour cette première édition, huit propositions artistiques, accueillies au Théâtre et au Cinéma, investissent le temps, l’espace et le rapport entre spectateurs et artistes de façon originale et inhabituelle. Toutes questionnent la musicalité – du son ou de la parole – la puissance de sa cadence, de sa rythmique, de son timbre et son impact sur le corps. Troublantes, envoûtantes ou ludiques, ces créations offrent un voyage unique dans le champ de la création artistique.

À mains nues est une performance sonore de et avec Roland Auzet. Elle agit comme une loupe sonore posée sur un objet quotidien que nous connaissons bien: la voiture. Depuis notre tendre enfance on joue à la voiture. Dans l’habitacle, on écoute de la musique, on klaxonne en s’emportant contre un inconnu, on voyage, on y mange, on y dort et parfois on y fait même l’amour. Pour Roland Auzet, la musique est un outil permettant de créer et consolider une communauté ayant des réflexions similaires sur le quotidien. Et si “l’art est un jeu entre tous les hommes” pour Marcel Duchamp, il l’est aussi pour ce compositeur et metteur en scène. Comment faire vivre cette voiture comme un objet sonore? Car elle n’est pas muette, mais son langage est secret. C’est ainsi que débute cet étrange voyage. Nul besoin d’attacher votre ceinture pour embarquer dans cette expérience musicale, laissez-vous porter pour quelques kilomètres de poésie sonore.

Dance Floor

P.A.N.G ! est un pas de côté dans la saison du Théâtre, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur. Pour cette première édition, huit propositions artistiques, accueillies au Théâtre et au Cinéma, investissent le temps, l’espace et le rapport entre spectateurs et artistes de façon originale et inhabituelle. Toutes questionnent la musicalité – du son ou de la parole – la puissance de sa cadence, de sa rythmique, de son timbre et son impact sur le corps. Troublantes, envoûtantes ou ludiques, ces créations offrent un voyage unique dans le champ de la création artistique.

C’est le moment de devenir le Roi de la piste! Deux heures de dance floor enflammé, sur un set entre techno, électro, et new wave pour vous déhancher pleinement avec le Dj Andrew Claristidge.

Programmes de courts métrages

P.A.N.G ! est un pas de côté dans la saison du Théâtre, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur. Pour cette première édition, huit propositions artistiques, accueillies au Théâtre et au Cinéma, investissent le temps, l’espace et le rapport entre spectateurs et artistes de façon originale et inhabituelle. Toutes questionnent la musicalité – du son ou de la parole – la puissance de sa cadence, de sa rythmique, de son timbre et son impact sur le corps. Troublantes, envoûtantes ou ludiques, ces créations offrent un voyage unique dans le champ de la création artistique.

Le court métrage est depuis longtemps cet espace de liberté – fragile, provisoire – où la pub ne pèse rien, où il s’agit simplement de faire le meilleur film possible, dans l’espoir de tourner un jour un long. Y entrer, c’est se faire une idée toujours neuve d’un cinéma inconnu et merveilleux, en friche, abandonné à la seule perspicacité têtue de ceux qui s’inventent d’autres terrains d’aventures. Tour d’horizon de quelques pépites du cinéma contemporain déployées sur deux programmes.

Hmm Hmm

P.A.N.G ! est un pas de côté dans la saison du Théâtre, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur. Pour cette première édition, huit propositions artistiques, accueillies au Théâtre et au Cinéma, investissent le temps, l’espace et le rapport entre spectateurs et artistes de façon originale et inhabituelle. Toutes questionnent la musicalité – du son ou de la parole – la puissance de sa cadence, de sa rythmique, de son timbre et son impact sur le corps. Troublantes, envoûtantes ou ludiques, ces créations offrent un voyage unique dans le champ de la création artistique.

C’est un joyeux blind test familial dans une atmosphère conviviale auquel vous participerez en venant voir Hmm Hmm. La bibliothèque sonore de l’Encyclopédie de la parole s’ouvre à vous! Le but du jeu? Retrouver l’origine des extraits sonores qui sont diffusés. Accessible à tous, ne ratez pas cette occasion divertissante, riche de poésie et de culture populaire!

Siestes musicales

P.A.N.G ! est un pas de côté dans la saison du Théâtre, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur. Pour cette première édition, huit propositions artistiques, accueillies au Théâtre et au Cinéma, investissent le temps, l’espace et le rapport entre spectateurs et artistes de façon originale et inhabituelle. Toutes questionnent la musicalité – du son ou de la parole – la puissance de sa cadence, de sa rythmique, de son timbre et son impact sur le corps. Troublantes, envoûtantes ou ludiques, ces créations offrent un voyage unique dans le champ de la création artistique.

Confortablement installé dans une chaise longue, un casque sur les oreilles, laissez-vous bercer et conter dans un imaginaire sonore. En toute intimité, un moment de poésie vous attend au milieu de toute cette effervescence artistique!

Cinéma parlant

P.A.N.G ! est un pas de côté dans la saison du Théâtre, une invitation à vivre des expériences singulières et intenses, à être déplacé dans sa posture habituelle de spectateur. Pour cette première édition, huit propositions artistiques, accueillies au Théâtre et au Cinéma, investissent le temps, l’espace et le rapport entre spectateurs et artistes de façon originale et inhabituelle. Toutes questionnent la musicalité – du son ou de la parole – la puissance de sa cadence, de sa rythmique, de son timbre et son impact sur le corps. Troublantes, envoûtantes ou ludiques, ces créations offrent un voyage unique dans le champ de la création artistique.

Une sélection parmi les plus beaux documents de la collection sonore de l’Encyclopédie de la parole est diffusée sous la forme d’une pièce sonore. Comme un film sans image où se rencontrent et dialoguent mille voix avec autant de personnages familiers: un commentaire de tiercé, une prédication adventiste, Les Feux de l’amour, un discours de François Fillon, une vente aux enchères, une plaidoirie de Jacques Vergès, une publicité pour du shampoing…