Documentaire
  • DURÉE
    1h36
  • ANNÉE
    6 décembre 2017
  • PAYS
    France
  • LANGUES
    VOSTF
  • Coup de coeur

Makala

de Emmanuel Gras

CINÉMA JACQUES TATI
  • 23 janvier 2018 à 16h15

En RD Congo, un jeune villageois espère offrir un avenir meilleur à sa famille. Il a comme ressources ses bras, la brousse environnante et une volonté tenace. Parti sur des routes dangereuses et épuisantes pour vendre le fruit de son travail, il découvrira la valeur de son effort et le prix de ses rêves. Par le réalisateur de Bovines.

 

Grand Prix Nespresso Semaine de la Critique - Festival de Cannes 2017

Tarifs

plein tarif 6,50€ 

tarif réduit 5,50€

carte 6 entrées 28,50€ (soit 4,75€ l’entrée)

cinémômes 4€

– de 14 ans 4€

Casting

Kabwita Kasongo, Lydie Kasongo…

Revue de presse

« Emmanuel Gras fait plus que de documenter une réalité extérieure (…). Puisqu’il est un vrai cinéaste, il sublime cette réalité en révélant sa part d’étrangeté, de grandeur ou même de beauté, et il élève son personnage à hauteur de mythe en faisant résonner la condition humaine en ce seul être, sorte de Sisyphe incarné en un miséreux prolétaire africain».
Marcos Uzal – Libération

«Image somptueuse, cadrages soignés, lumière naturelle choisie, Emmanuel Gras ose la beauté de l’humain et de la matière pour filmer le travail (…)».
Dominique Martinez – Positif

«Si la grandeur du cinéma réside dans sa puissance d’incarnation, de dévoilement, de renouvellement du regard, alors on sait que Makala est grand dès ses premières minutes».
Serge Kaganski – Les Inrockuptibles

«Ce qui m’intéresse, c’est de faire surgir du concret une autre dimension. Le concret, c’est la rencontre de l’homme physique avec la réalité matérielle du monde. Cela peut passer par l’effort, la douceur… On existe par l’action que l’on a dans le monde. Si les enjeux sont simplifiés au maximum, comme dans Makala, ressort de façon très claire l’effort de l’homme pour continuer à vivre. Or, en tant que cinéaste, je vois surgir de cela une beauté humaine, qui dépasse le prosaïsme. Il y a une beauté dans le savoir-faire que Kabwita met en oeuvre».
Emmanuel Gras, réalisateur

Bande annonce