Une soirée de spectacles XXL !

Dans le cadre de The Bridge

Pour fêter le centenaire du débarquement de l’armée américaine, la Ville de Saint-Nazaire organise de nombreuses manifestations pendant toute l’année 2017. Point d’orgue de ces festivités : The Bridge, une course inédite entre le Queen Mary 2, conçu à Saint-Nazaire, et des trimarans géants pour un sprint transatlantique vers les Etats-Unis. A la veille du départ de la course qui aura lieu le 25 juin, les Escales et le Théâtre proposent une soirée de spectacles dans les rues de la Ville ponctuée par un feu d’artifice.

  • FANFARE DE RUE
    Fabulostinoff
    Fabulostinoff
    dans le cadre de The Bridge
    Samedi 24 juin à 20h, 21h30 et 22h15
  • SPECTACLE DE RUE
    Les girafes
    Les girafes
    dans le cadre de The Bridge
    Samedi 24 juin à 20h30
  • FANFARE DE RUE
    La Parade Impériale du Kikiristan
    La Parade Impériale du Kikiristan
    dans le cadre de The Bridge
    Samedi 24 juin à 20h, 21h30 et 22h15
  • SPECTACLE DE RUE
    Mobile Homme, l’Événement Ciel
    Mobile Homme, l’Événement Ciel
    dans le cadre de The Bridge
    Samedi 24 juin à 21h55
  • SPECTACLE DE RUE
    Place des Anges
    Place des Anges
    dans le cadre de The Bridge
    Samedi 24 juin à 22h40
  • FEU D'ARTIFICES
    Plein feux sur Saint-Nazaire
    Plein feux sur Saint-Nazaire
    dans le cadre de The Bridge
    Samedi 24 juin à 23h45

 

Moi, eux, nous
Comment faire « nous » avec « moi » et « eux »?

Cycle de conférences en partenariat avec Le Chenal

Pour ce nouveau cycle de réflexions, le Chenal nous propose plusieurs regards sur de la question du « contrat social ».
Dire « nous » c’est affirmer une appartenance (une inclusion) et poser en même temps qu’il y a « eux », les autres, qui ne sont pas nous (une exclusion). Nos différences nous identifient et nous construisent. Pourtant, il nous faut vivre ensemble et donc écrire un récit commun. Mais nous avons ici un devoir de lucidité : nos récits reposent sur des interprétations. Quelles histoires se raconte-t-on aujourd’hui pour se reconnaître ? Quels « nous » dessinent-elles ? Une épopée nationale est-elle encore à l’ordre du jour pour construire un « nous » qui, au-delà des « nous » communautaires, fasse peuple ?
Une quatrième controverse et la carte blanche sont en cours d’élaboration.

  • Premier regard
    Des lieux pour vivre ensemble dans la mondialisation
    Des lieux pour vivre ensemble dans la mondialisation
    avec Michel Lussault, géographe
    • jeudi 14 décembre à 20h30
  • Deuxième regard
    Un peuple : trop beau pour être vrai ?
    Un peuple : trop beau pour être vrai ?
    avec Florent Guénard, docteur en philosophie
    • Mardi 30 janvier à 20h30
  • Troisième regard
    Sauver la planète : un projet collectif pour l'habiter
    Sauver la planète : un projet collectif pour l'habiter
    avec Dominique Bourg, philosophe
    • Vendredi 23 mars à 20h30

 

Un Monde nouveau

La Folle journée en région des Pays de la Loire 2018

En 2018, La Folle Journée sera consacrée à « l’Exil » et à tous ces compositeurs qui, pour des raisons politiques, amoureuses ou artistiques, ont quitté leur pays. Une nouvelle voie enthousias- mante qui permettra de fédérer des œuvres aussi différentes qu’originales.

  • Musique classique
    La Folle Journée en Région 2018
    La Folle Journée en Région 2018
    Vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 janvier 2018