Opéra
Gianni Schicchi
  • DURÉE 1h
  • TARIF A

Gianni Schicchi

au Théâtre

• vendredi 17 mars à 20h30 • samedi 18 mars à 20h30

Florence, Italie. Le riche Buoso Donati vient de mourir. Sa famille, qui espère mettre la main sur sa fortune, apprend que l’aïeul a tout légué à un monastère ! L’ingénieux Gianni Schicchi est consulté : il se fera passer pour le défunt dont le décès ne s’est pas encore ébruité. On convoque le notaire à qui Schicchi, sous l’apparence de Donati agonisant, dicte un nouveau testament…

Troisième volet du fameux Tryptique, cycle de trois opéras en un acte de Giacomo Puccini créé à New York en 1918, Gianni Schicchi est certainement l’un des opéras les plus drôles de l’art lyrique, mettant en scène l’un des personnages les plus populaires de la commedia dell’arte : celui du serviteur astucieux dont Arlequin est l’archétype. Le livret de Gianni Schicchi trouve son origine dans trois vers de la Divine Comédie où Dante fait allusion à une anecdote sur ce Florentin qui a réellement existé, sur laquelle le librettiste Giovacchino Forzano a très habilement construit une intrigue riche en péripéties.

Cet opéra événement que nous accueillons aujourd’hui dans nos murs avec un réel plaisir est servi par une transcription ambitieuse réunissant quinze chanteurs et deux pianos. Une comédie féroce placée ici sous le regard du metteur en scène Benoît Lambert, où l’on joue avec les cadavres, les bonnes moeurs et la moralité.

Distribution

Memento Mori Collage macabre d’après Giacomo Puccini7. Création de Mathieu Bonilla (né en 1979) pour onze voix et piano (durée 9’).
Gianni Schicchi Opéra en un acte de Giacomo Puccini (1858-1924) crée à New-York en 1918. Livret en italien de Giovacchino Forzano.

direction musicale et piano Emmanuel Olivier 
mise en scène Benoît Lambert
assisté de Violaine Brébion
scénographie et lumière Antoine Franchet

costumes Violaine L. Chartier
assistée d’Amélie Loisy
maquillage Marion Bidaud
répétitrice d’italien Donatella Punturo

avec
Zita, cousine de Buoso Donati Salomé Haller (mezzo-soprano)
Rinuccio, son neveu Samy Camps (ténor)   
Gherardo, neveu de Buoso David Ghilardi (ténor)      
Nella, son épouse Ainhoa Zuazua Rubira (soprano)       
Betto, beau-frère de Buoso Geoffroy Buffière (basse)   
Simone, cousin de Buoso Ronan Nédélec (basse)   
Marco, son fils Virgile Frannais (baryton)
La Ciesca, épouse de Marco Aurélia Legay (soprano)       
Gianni Schicchi Pierre-Yves Pruvot (baryton)       
Lauretta, sa fille Anaïs Constans (soprano) 
Le médecin puis le notaire Olivier Naveau (basse)

régie de tournée Martial Jacquemet et Ludovic Le Bihan
production et diffusion Élodie Marchal et Loïc Boissier
Le décor a été réalisé par l’atelier des 2 Scènes à Besançon.

Production

production La Co[opéra]tive / Les 2 Scènes, scène nationale de Besançon / Le Théâtre Impérial de Compiègne, scène nationale de l’Oise en préfiguration / Le Bateau Feu, scène nationale Dunkerque / Le Théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper
coproduction Le Centre des Bords de Marne – Le Perreux | L’Entracte, scène conventionnée de Sablé-sur-Sarthe en partenariat avec le CDN Théâtre Dijon-Bourgogne, centre dramatique national avec l’aide de la SPEDIDAM et de l’ADAMI. La Co[opéra]tive reçoit le soutien de la Direction Générale de la Création Artistique – Ministère de la Culture

En savoir +

Télécharger le dossier de ce spectacle en cliquant ici