Danse et musique
  • DURÉE en cours de création
  • TARIF B

Monstres / On ne danse pas pour rien

au Théâtre

• vendredi 19 janvier à 20h30

Celui qui nomma en 2005 sa première pièce Liberté d’expression poursuit son combat pour déployer son art de chorégraphe dans un pays où le danseur n’existe pas. Aux monstres du régime en place qui lui imposent la dictature, DeLaVallet Bidiefono choisit la force d’opposition poétique et artistique. Car pour ce pionnier qui porte la danse contemporaine au Congo-Brazzaville, danser est un engagement, une manière de résister, de créer, un jeu avec la mort.

Après Au-Delà accueilli au Théâtre en 2015, DeLaVallet Bidiefono fait le choix d’évoquer pour son nouveau spectacle la construction de son centre chorégraphique à Brazzaville, l’espace Baning’Art. L’aboutissement de ce vieux rêve, mais aussi plus largement la construction d’un parcours, d’une identité, d’une politique, d’une esthétique, de l’espoir.

Sur la scène, dix danseurs évoluent dans un décor de chantier, aux côtés de quatre musiciens multi instrumentistes. Au rythme des percussions, de la guitare, de la basse et du chant, ces corps d’hommes et de femmes s’engagent dans la bataille, déployant une danse intense, organique, proche de la transe. En miroir de son vécu, la danse de DeLaVallet Bidiefono se montre puissante, presque endiablée…

Distribution

une création de DeLaVallet Bidiefono / Cie Baninga dramaturgie Aurelia Ivan collaboration artistique Carine Piazzi danseurs DeLaVallet Bidiefono, Destin Bidiefono, Fiston Bidiefono, Rébecca Chaillon, Ella Ganga, Marie-Bède Koubemba, Cognès Mayoukou, Aïper Moundou, Lousinhia Simon (distribution en cours) musiciens Francis Lassus, Armel Malonga, Raphaël Otchakowski création lumière Stéphane « Babi » Aubert création son Jean-Noël Françoise création vidéo José Gherrak scénographie Hafid Chouaf et Caroline Frachet construction Hafid Chouaf

Production

production Compagnie Baninga – coproduction La Villette, Paris / CDN de Normandie, Rouen / le Théâtre Paul Eluard, scène conventionnée pour la diversité linguistique, Choisy-le-Roi / la Halle aux Grains, scène nationale de Blois / le TANDEM, scène nationale, Douai-Arras / La Faïencerie, Théâtre de Creil / Les Salins, scène nationale de Martigues / Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, Nantes / Le grand R, scène nationale, La Roche-sur-Yon – avec le soutien à la création de l’Espace Baning’Art, Brazzaville / du Festival des Francophonies en Limousin – Limoges avec le soutien de la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication / d’Arcadi Île-de-France / de l’Institut Français et du Conseil Départemental du Val-de-Marne pour l’aide à la création.

Autour du spectacle