Contes - Théâtre d'ombres
  • DURÉE 35 min
  • TARIF D
  • TOUT PUBLIC À partir de 6 ans

Petites ombres noires

au Théâtre

• mercredi 13 décembre à 15h • jeudi 14 décembre à 18h30 • vendredi 15 décembre à 18h30 • samedi 16 décembre à 11h à 15h et à 17h

représentations scolaires
• MERCREDI 13 DÉCEMBRE À 10H
• JEUDI 14 DÉCEMBRE À 9H30 ET À 10H30
• VENDREDI 15 DÉCEMBRE À 9H30 ET À 10H30

L’enfant blanc a la peau rose et l’enfant noir a les cheveux crépus. Pourtant, ils ont le même sourire quand on leur parle avec amour. Ils ont aussi les mêmes larmes quand on leur fait du mal. Depuis l’enfance, le conteur mauritanien Mamadou Sall est marqué par la question de la différence, et il se saisit au- jourd’hui de ce thème si cher à son cœur pour nous emmener en voyage au pays de la diversité et de l’acceptation de l’autre.

Dans Petites ombres noires, cinq extraits de textes d’auteurs prennent vie par le jeu de marionnettes et d’ombres chinoises projetées sur un simple rectangle blanc d’une toile tendue : Le racisme expliqué à ma fille, Risson au pays des longues oreilles, Quatre petits coins de rien du tout, Les bêtes noires ont bon dos et Le caca des blancs est noir… Avec beaucoup d’humour et de vie, ces figures animées s’adressent à tous les enfants, Noirs et Blancs, et à tous les adultes gagnés par la poésie de ce spectacle aussi beau dans sa réalisation plastique que profond par la réflexion qu’il suggère. Petites ombres noires se prolongera par un débat avant de s’achever en beauté par une découverte ludique des coulisses des ombres chinoises…

Distribution

mise en scène Jean-Louis Ouvrard conteur, interprète Mamadou Sall musique Thierry Ouvrard textes Le racisme expliqué à ma fille Tahar Ben Jelloun, Risson au pays des longues oreilles Stibane, Quatre petits coins de rien du tout Jérome Ruillier, Les bêtes noires ont bon dos Alain Serres, Le caca des blancs est noir… Amadou Hampaté Ba

Autour du spectacle

En parallèle de ce spectacle, Mamadou Sall mène un autre projet consacré à la question de la différence intitulé Taverser les frontières.