Stage d’écriture

En lien avec le spectacle Midi nous le dira

Joséphine Chaffin, auteure et metteuse en scène, propose un stage d’écriture et de mise en voix qui s’adresse tant aux adolescents qu’aux adultes.
Le stage s’appuiera sur le spectacle, qui par ses thématiques (la vocation, l’amour d’un sport, la liberté, la transmission, l’égalité femmes-hommes, l’espoir, l’avenir…) est un point de
départ propice à l’expression de soi, mais aussi au dialogue entre les âges, les expériences et les sensibilités

Les participants seront invités à écrire en groupe, dans un mélange des générations qui permet à chacun d’être à la fois épaulé et enrichi par l’imaginaire de l’autre. À partir de consignes ludiques, l’écriture s’élaborera comme un jeu : tout le monde pourra s’exprimer et s’amuser, quelle que soit sa pratique (ou non) de l’écriture.

lundi 20, mardi 21 et mercredi 22 février
de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30
à partir de 13 ans
au Théâtre
tarifs: 60€/40€ (moins de 25 ans, demandeur d’emploi)

Le tarif comprend une place pour le spectacle Midi nous le dira.

Vous pouvez télécharger le bulletin d’inscription : ici.

Réservations par téléphone au 0240229136 et renseignements auprès du service des publics au 0240229143.

 

 

 

 

 


Atelier À l’œuvre !

Concocté par les adhérents de l’association du Théâtre, ce rendez-vous offre la possibilité d’approfondir un spectacle par le corps et la parole. Un moment unique pour décrypter une œuvre en nous remémorant le spectacle à l’aide de nos sens. Après un échauffement, place au jeu avec des mises en situation et un retour sur image, et enfin, une analyse partagée du spectacle.

animé par les adhérents de l’association du Théâtre

limité à 20 personnes
entrée libre sur réservation

• autour du spectacle Corps extrêmes
dimanche 13 novembre de 16h30 à 18h
au Théâtre
tout public à partir de 10 ans
gratuit sur réservation

 

 

Soirées « à tout à l’heure »

Un spectacle pour les parents, un atelier pour les enfants: une soirée en famille au Théâtre ! Pendant que les parents assistent à la représentation, les plus jeunes participent à un atelier en lien avec le spectacle encadré par un artiste.
À la fin de la soirée, place au plaisir des retrouvailles pour tout se raconter !

tarif 5€ par enfant (de 6 à 10 ans) / réservation à la billetterie au 02 40 22 91 36 ou en ligne :

Atelier danse en lien avec la création d’Ambra Senatore pour 12 interprètes 
vendredi 13 janvier à 20h
réservation en ligne

Atelier musique en lien avec le spectacle Requiem
vendredi 3 février à 20h30
réservation en ligne

Les Imprudents


La comédienne et metteuse en scène Isabelle Lafon nous invite à rencontrer Marguerite Duras, la femme, la journaliste, l’écrivaine, engagée, humaine, bouleversante, scandaleuse et drôle, dans une mise en scène sobre et élégante.

« Je représente ce que toute une partie de vous refusez : l’incohérence, l’indiscrétion, l’orgueil, la vanité, l’engagement politique naïf, la violence désordonnée, le refus catégorique, le manque de ménagements, la méchanceté. Je pourrais ne pas m’arrêter. Avec tout ce bordel que je trimballe, je fais des livres. » Marguerite Duras (lettre à Alain Resnais) 

À partir d’archives et d’entretiens des années 60 menés par Marguerite Duras pour la télévision, Isabelle Lafon crée une pièce pour trois interprètes. Les comédiens travaillent et improvisent, imaginent ce qu’ont retenu toutes ces personnes de leur rencontre avec Marguerite Duras et font revivre ces anonymes à la lueur de la pensée de l’écrivaine : des mineurs et des femmes de mineurs, une directrice de prison, des enfants sans foyer, Lolo Pigalle, la streap-tiseuse pour qui « la nudité est un uniforme »… 

L’envie de (re)lire Duras est là, au sortir de la représentation. Duras, l’insoumise, que l’écriture a rendue sauvage : « On rejoint une sauvagerie d’avant la vie. Et on la reconnaît toujours, c’est celle des forêts, celle ancienne comme le temps. Celle de la peur de tout, distincte et inséparable de la vie même. »

©Tuong Vi-Nguyen

++ Un bord de plateau vous est proposé pour échanger avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du jeudi 23 mars

Midi nous le dira

Nadja,18 ans, est une passionnée de football. Elle attend fébrilement la réponse de sa sélection dans l’équipe des Espoirs féminins de football. Sera-t-elle choisie pour jouer lors de la prochaine Coupe du monde ?

« Najda, adolescente emblématique de sa génération connectée, est une voix de son époque. C’est la voix d’un féminisme d’aujourd’hui, un féminisme 3.0 » Joséphine Chaffin

Il est 11 h à Saint-Malo. Nadja, 18 ans, attend une réponse qui peut bouleverser sa vie : à midi, cette passionnée de football connaîtra les résultats de la Commission de sélection des jeunes espoirs de foot. Sera-t-elle choisie pour jouer lors de la prochaine Coupe du monde de foot féminin ? Elle profite de cette heure décisive pour se remémorer son histoire et celle de sa famille. Durant cette attente, elle se filme avec son téléphone et s’adresse à la Nadja du futur, celle qu’elle sera dans 10 ans. Dans la voix de Najda résonnent celles de toutes les femmes qui l’entourent, surtout celles de sa mère et de sa grand-mère : elles lui transmettent leur histoire, racontent les limites qu’on leur a imposées en leur temps, pour guider et encourager la jeune fille d’aujourd’hui dans sa quête éperdue de liberté.

©Michel Cavalca

++ Stage d’écriture proposé par Joséphine Chaffin, auteure et metteuse en scène: lundi 20, mardi 21 et mercredi 22 février de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30, à partir de 13 ans au Théâtre. Réserver.

 

Requiem – la mort joyeuse


Le projet Requiem – la mort joyeuse pour 12 danseurs décline les fondamentaux de la danse baroque pour en explorer les multiples détournements, le tout sur un postlude du Requiem de Mozart.

Tout commence lors d’une tournée au Mexique, dans la ville baroque de Guanajuato, où la chorégraphe et danseuse Béatrice Massin est interpellée par « ces couleurs affirmées autour de la mort, ces enfants dévorants avec un immense plaisir des sucreries en forme de squelette de toutes les couleurs les plus fluorescentes ».

Partant d’une interprétation musicale qui désacralise le célèbre Requiem de Mozart,  Requiem – la mort joyeuse s’inspire de la vision joyeuse de la mort dans la culture mexicaine, une vision colorée et dansante, en opposition avec la culture de la mort dans nos sociétés occidentales. Avec Requiem, Béatrice Massin et ses trois complices créateurs Olivier Beriot, Emmanuele Stauble et Yann Philippe font de cette pièce chorégraphique une célèbration joyeuse de la mort, baignée de couleurs toniques.

Avec la compagnie Fêtes galantes, Béatrice Massin poursuit son travail de valorisation et de transmission du patrimoine chorégraphique français des XVIIe et XVIIIe siècles tout en poursuivant son travail de création contemporaine résolument tourné vers le XXIe siècle.

Ce spectacle est coproduit par Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire.

© Benoite Fanton et de Laurent Paillier

++ La représentation est précédée d’une conférence de Béatrice Massin vendredi 3 février à 19h. Béatrice Massin est chorégraphe et spécialiste de la danse baroque. Elle est à la tête de la compagnie Fêtes Galantes. Gratuit sur réservation.

+++ Soirée A tout à l’heure ! un spectacle pour les parents/un atelier pour les enfants (atelier musique) de 6 à 10 ans (tarif 5€ par enfant) à 20h30. Réserver

Parcours d’éducation artistique et culturelle

Le Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle (PEAC) est un projet développé sur un temps long, construit avec les enseignants et élaboré avec plusieurs structures culturelles Nazairiennes, dont le Théâtre.

Sous l’impulsion du Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, du Ministère de la Culture et de la Ville de Saint-Nazaire, ils sont destinés aux établissements de la commune. Ils permettent aux jeunes Nazairiens de découvrir les arts, le patrimoine et la culture scientifique et de s’investir à l’année dans un projet collectif qui croise les approches culturelles.

Éducation à l’art et par l’art, le PEAC s’appuie sur trois piliers :

 ➡ les enseignements artistiques,

 ➡ les rencontres avec les artistes et les œuvres

 ➡ les pratiques artistiques

Des projets spécifiques portant sur les arts, le patrimoine ou la culture scientifique, jalonnent le parcours de chaque élève. Les enseignements et les projets peuvent s’appuyer sur les nombreux dispositifs existants (résidences d’artistes, ateliers, jumelages avec les structures culturelles, classes à horaires aménagés). Ils peuvent être complétés par des actions éducatives au niveau national ou académique.

Ateliers philo

À partir de la thématique abordée dans un spectacle, les enfants ou les adolescents pourront exprimer librement leur pensée et écouter celle des autres dans un débat respectueux et constructif. Ils seront accompagnés pour cela de Mathilde Mebkhouti, animatrice d’ateliers de philosophie, adhérente à l’association Savoir être et Vivre Ensemble.
Ce sera l’occasion pour eux de réfléchir de manière ludique, à des questions qui traversent tous les âges de la vie et d’ainsi, les aider à grandir en développant leur esprit critique et leur discernement.

Atelier gratuit sur réservation :

– Autour du thème Réalité/Virtualité, en lien avec le spectacle Rick le Cube, dans le cadre de Saut-de-mouton
mercredi 26 octobre de 16h30 à 18h
de 7 à 10 ans

“Grâce à un programme d’intelligence artificielle, le spectacle Rick Le Cube nous entraîne dans une expérience immersive. Les techniques à l’oeuvre dans ce spectacle permettront aux enfants de
réfléchir sur les rapports entre Humains/Machines, Réel/Virtuel… Qu’est-ce qui nous reste, à nous humains, que les robots n’arrivent pas encore à faire? Mime et jeux de rôles viendront en renfort du raisonnement. Créer des personnages, mettre en scène des situations, incarner les concepts afin de les décortiquer: d’excellents moyens de faire de la philosophie!“

Réservation en ligne : ici

Rendez-vous avec le Conservatoire

Cette année encore, le Théâtre s’associe au  Conservatoire à Rayonnement Départemental Musique et Danse (CRD) pour vous présenter une nouvelle saison d’impromptus !

Avant un spectacle, rendez-vous dans le hall du Théâtre, pour écouter les élèves du Conservatoire vous jouer un petit air ou danser un instant…

Impromptus musicaux ?

avant le spectacle ARPEGGIONE
mardi 29 novembre à 19h
 
 

Entrée libre

Ateliers parents-enfants

Vous souhaitez expérimenter une pratique artistique en compagnie de votre enfant aux côtés d’un artiste ? Ne cherchez pas plus loin, ces moments de découverte dans la bonne humeur sont faits pour vous ! Laissez agir votre spontanéité et lancez-vous. À la clé, des souvenirs communs inoubliables vous attendent. 

1 adulte / 1 enfant
au Théâtre

• autour de Nouage

Atelier bande-dessinée
le samedi 22 octobre de 14h à 15h30
avec Adrien Roche de la librairie Le Chaudron.
à partir de 7 ans

Il proposera aux enfants et leurs parents, de mettre sur papier un ressenti, une émotion, un mouvement véhiculé par Benoit Canteteau
sur scène. Une heure et demie d’atelier pour dessiner des interprétations de ce voyage minéral.

gratuit sur réservation (places limitées) : ici 

Atelier danse
le samedi 22 octobre de 15h à 16h30
avec le chorégraphe Benoit Canteteau
à partir de 7 ans

Redonner aux pierres leur légèreté. Déformer les perceptions. Fabriquer un paysage. En du ou en trio, nous tenterons de réaliser des équilibres périlleux et partagerons tout autant nos déséquilibres, ensemble. Pour cela, nous manipulerons des pierres magiques et explorerons quelques notions chorégraphiques pour tenter de déplacer des montagnes!

tarif: 5€/personne, réservations : ici