Kamuyot


représentations scolaires
jeudi 22 avril à 14h
vendredi 23 avril à 10h


Sur des mélodies pop japonaises et des B.O. de séries cultes, la Compagnie Grenade s’empare d’un opus phare du chorégraphe israëlien Ohad Naharin, pour nous en proposer une lecture nouvelle et énergisante.

En 2003, Ohad Naharin, alors directeur artistique de la “Batsheva Dance Company”, crée Kamuyot pour l’ensemble junior. Pièce vive et inclusive, Kamuyot est aujourd’hui reprise par la chorégraphe et pédagogue Josette Baïz. Avec sa compagnie Grenade, elle réinvente et distribue l’énergie de la pièce, d’une manière aussi communicative que jubilatoire. Ce show festif, installé dans un dispositif quadri frontal, nous offre une véritable expérience partagée et une exaltante proximité. Entre spectateurs et danseurs, il n’y a plus de barrières, uniquement le lien de la danse. L’écriture fluide de la chorégraphie, permet aux danseurs en pantalon tartan et aux danseuses en kilt et collants déchirés, d’exprimer toute leur créativité. Ils s’en donnent à cœur joie et nous embarquent sans peine dans leur chorégraphie exaltante. Une véritable ode à la jeunesse et à la joie.


vendredi 16 avril à 20h30, projection du documentaire Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin
de Tomer Heymann au Cinéma Jacques Tati.
À la suite de la projection,
rencontre et discussion avec Caroline Boussard, danseuse contemporaine et interprète pour la Compagnie Batsheva de 2001 à 2009.

L’histoire fascinante d’Ohad Naharin, célèbre chorégraphe de la Batsheva Dance Company, dont les performances dégagent une puissance et une beauté inégalées. Le film nous dévoile le processus créatif d’un chef de file incontesté de la danse contemporaine, l’invention d’un langage chorégraphique unique et d’une technique de danse hors-norme appelée « Gaga ».

 


Sieste musicale

La saison passée, les musiciens Erwan Martinerie et François Robin ont mené tout au long de l’année des ateliers de collectes de musiques, de chansons et de voix, pour un projet de création de sieste musicale à partir de tous ces matériaux. Ils ont mené ces collectes auprès de personnes allophones et de bénévoles qui leur apprennent la langue française, au Petit Caporal ou à la Maison de Quartier. Comme l’émotion de la musique se moque des frontières et des langues, les deux musiciens leur ont d’abord fait écouter leurs univers et leur cultures musicales issues aussi bien de la musique classique, que des musiques traditionnelles ou encore de la pop, en jouant pour eux en direct, une sieste musicale de leur composition.
À partir de cela, apprenants et bénévoles, ont pu partager les musiques qui leur tenaient à cœur, qui faisaient partie de leur histoire intime afin que François Robin et Erwan Martinerie, par un montage et un mixage à la fois acoustique et électro, restituent au public une nouvelle sieste musicale. C’est ce voyage immobile et musical qu’ils nous proposent aujourd’hui de partager avec eux.

Rendez-vous avec le Conservatoire

Cette année encore, le Théâtre s’associe au  Conservatoire à Rayonnement Départemental Musique et Danse (CRD) pour vous présenter une nouvelle saison d’impromptus musicaux !


Avant un spectacle, venez-vous détendre au bar du Théâtre pour écouter les élèves du Conservatoire vous jouer un petit air ou danser un instant !

Impromptus musicaux

– mardi 9 mars à 19h avant
Sleeper Train

– vendredi 26 mars à 19h avant
La piste aux oiseaux

Impromptu dansé
– jeudi 22 avril à 19h
avant
Kamuyot

 

Entrée libre

 

Journées Européennes du Patrimoine 2020 au Cinéma

Visites du Cinéma Jacques Tati

Samedi 19 et dimanche 20 septembre


Carte Blanche à Cannes Classics

Nous invitons pour une carte blanche : Gérald Duchaussoy !
Le directeur artistique de de la section « Cannes Classics » du Festival de Cannes présentera une programmation de 3 films :

Un théâtre accessible

Le Théâtre favorise l’accès à la culture aux personnes en situation de handicap avec des spectacles adaptés ainsi que des moments d’échange, de rencontre et de découverte.

pour les spectateurs non-voyants ou malvoyants spectacles en audiodescription  Logo handicap visuel-BD:

Centaures, quand nous étions enfants
samedi 14 novembre à 20h

La mécanique du hasard
mercredi 10 février à 19h30

Arlequin poli par l’amour
mercredi 17 février à 20h
Des programmes de salle en braille et en gros caractères sont mis à disposition lors de ces représentations.

Les concerts sont naturellement accessibles pour les spectateurs non-voyants ou malvoyants :

– Olivia Ruiz
– Mort de rire
– Jeanne Added
– Blick Bassy
– Jeanne Cherhal
– Tony Paeleman
–  Têtes raides
– Sleeper Train
– La piste aux oiseaux
– Abd Al Malik

pour les spectateurs sourds ou mal-entendants Logo LSF 

Pour les spectateurs en déficience auditive équipés d’un appareil doté de la position T, le Théâtre est muni d’un système de boucle magnétique permettant une amplification des sons directement à travers l’appareil auditif.

en partenariat avec Accès culture
logo-accesculture

 

Les spectacles de cirque et de danse sont naturellement accessibles aux spectateurs malentendants :

– Pillowgraphies
– Petit terrien… entre ici et là
– Lignes de soi
– Je n’ai pas encore de mots pour ça
– Centaures, quand nous étions enfants
– Boxe Boxe Brasil
– Je suis plusieurs
– Ils n’ont rien vu
– M.A.D.
– La Mémoire de l’eau
– les paroles impossibles
– Adolescent
– Kamuyot

Les associations sont invitées à prendre contact avec le service des publics pour imaginer les futures actions destinées au public en situation de handicap.

renseignements auprès du service des publics au 02 40 22 91 43 relationspubliques@letheatre-saintnazaire.fr

 

 

 

 

Bords de plateau avec les artistes

Parce que le Théâtre est un lieu de rencontres, nous vous proposons des moments d’échanges avec les équipes artistiques. Une belle occasion de poser toutes vos questions et de découvrir le processus de création des artistes ! Ces rencontres sont animées par des adhérents de l’association du Théâtre.  

Blanche-Neige, histoire d’un Prince  mercredi 7 septembre,

Ruptures mercredi 4 novembre,

En Marge ! mercredi 18 novembre

Le pied de Rimbaud mardi 15 décembre

Qu’est-ce que le temps ? mardi 19 janvier

Ils n’ont rien vu vendredi 22 janvier