Les Imprudents


La comédienne et metteuse en scène Isabelle Lafon nous invite à rencontrer Marguerite Duras, la femme, la journaliste, l’écrivaine, engagée, humaine, bouleversante, scandaleuse et drôle, dans une mise en scène sobre et élégante.

« Je représente ce que toute une partie de vous refusez : l’incohérence, l’indiscrétion, l’orgueil, la vanité, l’engagement politique naïf, la violence désordonnée, le refus catégorique, le manque de ménagements, la méchanceté. Je pourrais ne pas m’arrêter. Avec tout ce bordel que je trimballe, je fais des livres. » Marguerite Duras (lettre à Alain Resnais) 

À partir d’archives et d’entretiens des années 60 menés par Marguerite Duras pour la télévision, Isabelle Lafon crée une pièce pour trois interprètes. Les comédiens travaillent et improvisent, imaginent ce qu’ont retenu toutes ces personnes de leur rencontre avec Marguerite Duras et font revivre ces anonymes à la lueur de la pensée de l’écrivaine : des mineurs et des femmes de mineurs, une directrice de prison, des enfants sans foyer, Lolo Pigalle, la streap-tiseuse pour qui « la nudité est un uniforme »… 

L’envie de (re)lire Duras est là, au sortir de la représentation. Duras, l’insoumise, que l’écriture a rendue sauvage : « On rejoint une sauvagerie d’avant la vie. Et on la reconnaît toujours, c’est celle des forêts, celle ancienne comme le temps. Celle de la peur de tout, distincte et inséparable de la vie même. »

©Tuong Vi-Nguyen

++ Un bord de plateau vous est proposé pour échanger avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du jeudi 23 mars

Requiem – la mort joyeuse


Le projet Requiem – la mort joyeuse pour 12 danseurs décline les fondamentaux de la danse baroque pour en explorer les multiples détournements, le tout sur un postlude du Requiem de Mozart.

Tout commence lors d’une tournée au Mexique, dans la ville baroque de Guanajuato, où la chorégraphe et danseuse Béatrice Massin est interpellée par « ces couleurs affirmées autour de la mort, ces enfants dévorants avec un immense plaisir des sucreries en forme de squelette de toutes les couleurs les plus fluorescentes ».

Partant d’une interprétation musicale qui désacralise le célèbre Requiem de Mozart,  Requiem – la mort joyeuse s’inspire de la vision joyeuse de la mort dans la culture mexicaine, une vision colorée et dansante, en opposition avec la culture de la mort dans nos sociétés occidentales. Avec Requiem, Béatrice Massin et ses trois complices créateurs Olivier Beriot, Emmanuele Stauble et Yann Philippe font de cette pièce chorégraphique une célèbration joyeuse de la mort, baignée de couleurs toniques.

Avec la compagnie Fêtes galantes, Béatrice Massin poursuit son travail de valorisation et de transmission du patrimoine chorégraphique français des XVIIe et XVIIIe siècles tout en poursuivant son travail de création contemporaine résolument tourné vers le XXIe siècle.

Ce spectacle est coproduit par Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire.

© Emmanuelle Staüble/ Patrick Cockpit _ Hans Lucas

++ La représentation est précédée d’une conférence de Béatrice Massin vendredi 3 février à 19h. Béatrice Massin est chorégraphe et spécialiste de la danse baroque. Elle est à la tête de la compagnie Fêtes Galantes. Gratuit sur réservation.

+++ Soirée A tout à l’heure ! un spectacle pour les parents/un atelier pour les enfants (atelier musique) de 6 à 10 ans (tarif 5€ par enfant) à 20h30. Réserver

Ambra Senatore


« Nous sommes faits de mémoires et de désirs, de passé et de projection future. Alors comment rencontrer l’Autre, dont le passé et le présent sont éloignés du nôtre ? » Ambra Senatore

Douze personnes se rencontrent et entrent en relation. Ensemble, dans une exploration de l’espace et des relations, ils se posent, en mouvement, des questions de notre temps : qu’est-ce qui fait société ? Comment accueillir l’Autre ? Quelles identités se définissent, ou se redéfinissent dans la rencontre ? De ce rapport entre l’individuel et le collectif, Ambra Senatore dresse avec finesse le portrait de notre humanité et de ses travers. Obstination, doute, inconstance, mais aussi tendresse, attention, gaieté : tout y est observé à la loupe. Il naîtra peut-être de ces rencontres une ode au simple bonheur d’être ensemble. Un bonheur peut-être utopique, peut être impermanent, mais si nécessaire. 

Ambra Senatore est directrice du Centre Chorégraphique National de Nantes. La chorégraphe et performeuse italienne travaille une danse proche de l’humain qui s’inspire de la vie et des détails puisés dans la réalité. Les créations d’Ambra Senatore tissent un lien fort avec la photographie et le cinéma, dans un rapport très direct avec le public, une proximité essentielle avec le spectateur. 

© Bastien Capela

création 2023, à la suite d’une résidence au Théâtre de Saint-Nazaire du 9 au 13 janvier.

Dans le cadre du Festival de danse Trajectoires organisé dans la métropole nantaise et à Saint-Nazaire du 11 au 22 janvier 2023.

++ Soirée à tout à l’heure ! un spectacle pour les parents/un atelier pour les enfants (atelier danse) de 6 à 10 ans (tarif 5€ par enfant) à 20h. Réserver

Amsterdam


24h de la vie d’une femme juive israélienne à Amsterdam qui découvre une histoire bouleversante où resurgit un passé obscur au cœur de la réalité contemporaine.

« Cette œuvre nous rappelle que l’on ne peut envisager sereinement le présent et l’avenir si l’on n’a pas pris, individuellement et collectivement, le temps de regarder en face son passé.» Laurent Brethome

Amsterdam en 2022 : 24h de la vie d’une femme. Elle est violoniste et enceinte de 9 mois. Elle vient d’emménager dans cet appartement du centre-ville d’Amsterdam et ce jour-là, elle se retrouve incapable de se préparer à manger car le gaz a été coupé. Sous la porte de son appartement est glissée une facture de gaz exorbitante, adressée à l’ancienne propriétaire, décédée.  

Commence alors pour la jeune femme un périple de 24 heures au cours duquel elle va être confrontée à son présent d’étrangère juive Israélienne en Europe et tenter de comprendre pourquoi il lui revient de payer cette note…

Maya Arab Yasur a vécu plusieurs années à Amsterdam. L’auteure israélienne s’intéresse particulièrement à la problématique de la guerre et de l’exil. À partir de l’écriture d’Amsterdam, construit comme une enquête policière, Laurent Brethome met en scène une pièce en deux parties et nous raconte le quotidien d’une femme juive israélienne à Amsterdam, ses difficultés face à un monde patriarcal et raciste, son envie de croire en une Europe tolérante et cosmopolite. 

© Solange Abaziou

Ce spectacle est en tournée dans les Pays de la Loire, dans le cadre de Voisinages, dispositif soutenu par la Région des Pays de la Loire, pour encourager la diffusion des équipes artistiques. Tout le programme sur www.culture.paysdelaloire.fr

Ce spectacle est coproduit par Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire.

++ Un bord plateau vous est proposé pour échanger avec l’équipe artistique, à l’issue de la représentation

Rendez-vous avec le Conservatoire

Cette année encore, le Théâtre s’associe au  Conservatoire à Rayonnement Départemental Musique et Danse (CRD) pour vous présenter une nouvelle saison d’impromptus !

Avant un spectacle, rendez-vous dans le hall du Théâtre, pour écouter les élèves du Conservatoire vous jouer un petit air ou danser un instant…

Impromptus musicaux 🎶

avant le spectacle ARPEGGIONE
mardi 29 novembre à 19h
 
 

Entrée libre

Un théâtre accessible

Le Théâtre favorise l’accès à la culture aux personnes en situation de handicap avec des spectacles adaptés ainsi que des moments d’échange, de rencontre et de découverte.

Les associations sont invitées à prendre contact avec le service des publics pour imaginer les futures actions destinées au public en situation de handicap.
Renseignements auprès du service des publics au 02 40 22 91 43 relationspubliques@letheatre-saintnazaire.fr

Retrouvez ICI la liste des spectacles accessibles aux personnes en situation de handicap.

Bords de plateau avec les artistes

Parce que le Théâtre est un lieu de rencontres, nous vous proposons des moments d’échanges avec les équipes artistiques. Une belle occasion de poser toutes vos questions et de découvrir le processus de création des artistes ! Ces rencontres sont animées par des adhérents de l’association du Théâtre. 

 Un furieux désir de bonheur mardi 11 octobre
 Rick le Cube – Vers un nouveau monde mercredi 26 octobre
ARPEGGIONE mardi 29 novembre
Amsterdam jeudi 8 décembre
Les Imprudents jeudi 23 mars