Projet photo ouvert à tous

 
Avez-vous déjà repéré au cours d’une promenade ou lors d’un trajet quotidien, des lieux où une présence extra-terrestre aurait laissé une trace, un signe intergalactique, un passage vers la quatrième dimension…?
 
Si oui, nous vous proposons d’en prendre une photo ! Enfants, adolescents ou adultes, laissez libre court à votre imaginaire et proposez-nous vos photos ! Le jour du spectacle Martien Martienne (samedi 13 mars) nous projetterons les photos dans le hall du Théâtre pour que tout le public puisse les découvrir !
 
Merci d’envoyer votre photo en format numérique (JPEG ou PNG) avec un titre ou une légende avant le 12 mars à cette adresse : relationspubliques@letheatre-saintnazaire.fr – accompagnée de votre prénom et votre âge (facultatif)

SAUT-DE-MOUTON

[ TEMPS FORT ANNULÉ ]

Après une programmation chahutée par la covid-19, la scène nationale reprogramme ses spectacles annulés,
pour votre plus grand plaisir ! De 3 à 99 ans, profitez en famille de 2 spectacles, d’1 concert suivi de son atelier et de films d’animation dans le cadre du festival Télérama enfants. Retrouvons-nous au Théâtre Simone Veil, au Cinéma Jacques Tati et au Centre Culturel Lucie Aubrac de Trignac pour partager à nouveau de beaux moments ensemble !

Au programme :

 

Et pourquoi pas ?!
au Centre Culturel Lucie Aubrac

 

 

Mort de rire
(report d’octobre 2020)
au Théâtre Simone Veil

 

 

 

 

Petit terrien… entre ici et là
(report du mois de novembre 2020)
au Théâtre Simone Veil

 

 

 

Programmation Télérama enfants
au Cinéma Jacques Tati

La mécanique du hasard

Report du mois de février


la représentation du 19 mai à 19h est en audiodescription pour les spectateurs non-voyants ou malvoyants


représentations scolaires
mardi 18 mai à 14h
mercredi 19 mai à 10h
jeudi 20 mai à 10h et 14h


Embarquez à un rythme effréné dans une rocambolesque histoire de transmission intergénérationnelle, au beau milieu du désert texan !

Entre western et voyage initiatique, La mécanique du hasard, adapté du roman américain Le Passage, nous raconte l’histoire mouvementée de Stanley Yelnats, un ado envoyé en camp de redressement pour creuser des trous au fond d’un lac asséché. Ce dernier va déterrer bien plus qu’attendu et découvrira, malgré lui, tout un pan de son héritage familial. Sur fond de bagarre et de jeux de pouvoirs, le jeune Stanley retrace l’histoire de son arrière-arrière-grand-père qui avait volé un cochon à une tzigane unijambiste qui s’était vengée en lui jetant un mauvais sort, mais aussi, celle de son père inventeur de génie, qui s’acharne à recycler de vieilles baskets ! Le récit, porté par deux comédiens, nous entraîne dans différents lieux et époques, à travers des flash-back. Passé et présent se retrouvent étrangement liés tandis que l’histoire se rejoue en permanence sous nos yeux. Une puissante histoire d’amitié sur fond de légende héréditaire, qui questionne les notions d’héritage et de libre arbitre.

La Mémoire de l’eau

[ SPECTACLE ANNULÉ ]


Accueillie au Théâtre depuis maintenant trois saisons, avec son tryptique Une pierre presque immobile (La Figure du baiser, La Figure de l’érosion, La Figure du gisant), Animale ou encore Belladonna, la chorégraphe Nathalie Pernette, nous guide pas à pas dans son univers onirique et singulier.

Après une résidence de création au Théâtre en février 2021, notre artiste associée propose cette année une plongée poétique dans sa dernière création aquatique. Rendez-vous à l’Aquaparc de Saint-Nazaire et à l’Espace Neptune de Donges pour découvrir ces lieux sous un aspect inédit et auréolés de mystères.


« Je n’aime pas les bains, sais à peine nager, suis terrifiée en pleine nuit devant l’eau noire de l’océan et déteste avoir la tête immergée sous l’eau, où les sons m’apparaissent dangereusement déformés. À l’inverse, j’aime, presque par défi, me jeter dans les eaux glacées des torrents de montagne ou flotter dans les lagons des mers chaudes et lointaines…
Quel point de départ idéal à une future création !

Plus sérieusement, élément trouble et double, l’eau me fascine ; tout à la fois sombre et limpide, douce et furieuse, maternelle et mortelle, joueuse et ténébreuse, peuplée d’êtres fantastiques, réels ou imaginaires et dont les abysses nous restent encore aujourd’hui inconnus. Un magnifique réservoir d’images poétiques, de souvenirs enfouis, d’histoires partagées et de reflets de notre intimité. La Mémoire de l’eau se conçoit comme une rêverie chorégraphique fouillant la part sombre, légère et ludique de cet indispensable élément. Plonger et resurgir, disparaître lentement sous la surface, percer la peau des eaux, travailler à la beauté d’une presque immobilité et à la flottaison, troubler d’un geste le miroir de l’eau, traverser d’une rive à l’autre, se noyer ou glisser au fil de l’eau à la manière d’Ophélie. »

Nathalie Pernette

 

 

Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire, remercie la CARENE, Communauté d’agglomération de la Région Nazairienne et de l’Estuaire, pour sa participation à la création du spectacle, et tout particulièrement Monsieur Frank Charpin, directeur des loisirs Aquatiques ainsi que Messieurs Valery Nivelais, responsable de l’Aquaparc situé à Saint Nazaire et Régis Colin, responsable de l’Espace Neptune de Donges.

les paroles impossibles

[ SPECTACLE ANNULÉ ]


La trajectoire et l’ascension fulgurante de Yoann Bourgeois n’a pas d’équivalent. En dix petites années, cet artiste incomparable, acrobate hors pair, aura décloisonné les disciplines et les milieux artistiques, devenant l’une des personnalités les plus emblématiques de notre époque. Souvenez-vous de Celui qui tombe et de ses six danseurs acrobates qui défiaient les lois de la gravité.

Aujourd’hui, Yoann Bourgeois revient armé de nouveaux talents : il a conçu des dispositifs inédits préparés secrètement dans ses ateliers grenoblois. Il présentera l’étendue de ses facultés dans d’époustouflants numéros issus de la grande tradition de voltige aérienne où la grâce côtoie l’éternel, mais pas que. Nous le retrouverons en imitateur de chant d’oiseau, derviche prestidigitateur, haute-contre tout, fakir lévitateur, ou illusionniste honnête pour ne révéler que quelque unes de ses nouvelles aptitudes.

Martien Martienne


[ SPECTACLE ANNULÉ ]


« Ils habitaient une maison toute en colonnes de cristal sur la planète Mars, au bord d’une mer vide, et chaque matin on pouvait voir Madame K déguster les fruits d’or qui poussaient sur les murs de cristal, en regardant le ciel sombre de mars, comme si quelque chose d’extraordinaire allait arriver… »

Ylla est une martienne. Telle une Madame Bovary de l’espace, elle s’ennuie auprès de son mari. Elle rêve chaque nuit qu’un homme étrange, à la peau curieusement pâle, lui parle de très loin et désire l’emmener sur sa planète à lui, vers une nouvelle vie. Le mari de Mme K la surprend une nuit à rêver, à rire et à parler dans son sommeil, à cet homme qu’il pense être imaginaire.
Tout ceci est pourtant bien réel et quelqu’un est effectivement en approche. Il s’agit du premier astronaute américain en direction de la planète Mars…

Dans cette fable émouvante, aux airs d’opéra parlé, Laurent Fréchuret invite les spectateurs à un voyage dans l’espace, pour dresser en réalité, le portrait de notre société. Pour restituer toute la force de cette histoire et la magie de la relation entre martiens et humains, les vibraphones, marimbas et xylophones virtuoses des Percussions Claviers de Lyon, jouent en direct dans ce spectacle musical aérien et engagé.

 

Mille ans

[ SPECTACLE ANNULÉ ]


Sur l’île de Diamezek, île éloignée de tout, vivent 77 personnes : Milan, 7 ans et 76 personnes âgées dont Jonas, vieil homme pétillant et attachant. Milan vit pleinement son enfance bien qu’elle soit singulière puisqu’il a en charge la communauté des vieilles personnes, qu’il est le seul élève dans sa salle de classe, que ses jeux sont solitaires. Quand Peste, petite cousine débarquée du continent le temps d’un bref passage, lui affirme que tout ceci n’est pas normal, qu’il risque d’être cassé, foutu pour de bon ; Milan prend une grande décision. Ignorer les règles établies, éprouver le plaisir de la bêtise, ne s’affairer de rien, assumer l’insouciance de l’enfance. Très vite sa décision bouscule le fonctionnement de l’île, l’âge même de Jonas. Dans sa rébellion, dans sa quête, Milan pose la question de l’enfance : c’est quoi, c’est comment, c’est quand ? Pour porter cette communauté de 77 personnes, deux comédiens d’âges différents se partagent un espace de jeu totalement blanc, minuscule bout de rocher posé sur l’eau.

en partenariat avec la Ville de Paimbœuf

 

Kamuyot


représentations scolaires
jeudi 22 avril à 14h
vendredi 23 avril à 10h


Sur des mélodies pop japonaises et des B.O. de séries cultes, la Compagnie Grenade s’empare d’un opus phare du chorégraphe israëlien Ohad Naharin, pour nous en proposer une lecture nouvelle et énergisante.

En 2003, Ohad Naharin, alors directeur artistique de la “Batsheva Dance Company”, crée Kamuyot pour l’ensemble junior. Pièce vive et inclusive, Kamuyot est aujourd’hui reprise par la chorégraphe et pédagogue Josette Baïz. Avec sa compagnie Grenade, elle réinvente et distribue l’énergie de la pièce, d’une manière aussi communicative que jubilatoire. Ce show festif, installé dans un dispositif quadri frontal, nous offre une véritable expérience partagée et une exaltante proximité. Entre spectateurs et danseurs, il n’y a plus de barrières, uniquement le lien de la danse. L’écriture fluide de la chorégraphie, permet aux danseurs en pantalon tartan et aux danseuses en kilt et collants déchirés, d’exprimer toute leur créativité. Ils s’en donnent à cœur joie et nous embarquent sans peine dans leur chorégraphie exaltante. Une véritable ode à la jeunesse et à la joie.


vendredi 16 avril à 20h30, projection du documentaire Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin
de Tomer Heymann au Cinéma Jacques Tati.
À la suite de la projection,
rencontre et discussion avec Caroline Boussard, danseuse contemporaine et interprète pour la Compagnie Batsheva de 2001 à 2009.

L’histoire fascinante d’Ohad Naharin, célèbre chorégraphe de la Batsheva Dance Company, dont les performances dégagent une puissance et une beauté inégalées. Le film nous dévoile le processus créatif d’un chef de file incontesté de la danse contemporaine, l’invention d’un langage chorégraphique unique et d’une technique de danse hors-norme appelée « Gaga ».

 


Mort de rire

[ SPECTACLE ANNULÉ ]

Report du mois de novembre


Mesdames et Messieurs, oyé oyé !
Oscar le squelette vous accueille dans son somptueux cirque des ténèbres. Son objectif ? Vous faire mourir de rire !

Rejoignez ce cirque ambulant éclairé à la bougie et décoré de tentures décrépies, pour embarquer dans une aventure folle, remplie de créatures en tout genre. Vampire, cannibale, vendeur d’élixir bizarroïdes, croque-mort vous attendent pour inventer ensemble un spectacle d’horreur positive ! Le docteur AÏE (qui adore faire des piqures) Madame Bing et Mamie Nicole (la femme la plus vieille du monde), véritables freaks des temps modernes, se joindront à la troupe pour vous présenter leurs petits numéros. Pas d’inquiétude, Oscar le squelette ne sera pas bien loin en cas de pépin et restera évidemment présent sur scène, pour vérifier le bon déroulement de la représentation…
 Porte qui grince, ricanement sournois, bruit de vent bizarre, lumière verte, tous les ingrédients seront réunis pour vous faire frissonner… de rire. Oserez-vous nous rejoindre ?