Saut-de-Mouton chez nos partenaires

Saut-de-mouton, le temps fort familial de la Toussaint a lieu au Théâtre & au Cinéma et aussi chez nos partenaires :

 

Vivre des sensations extrêmes grâce à la réalité virtuelle

Vendredi 23 octobre à 10h, 11h, 14h, 15h, 16h et 17h
Samedi 24 octobre à 10h, 11h, 14h, 15h, 16h et 17h

à  la médiathèque Etienne Caux

Accessible à tous et notamment au public avec tous types de handicap.
En partenariat avec la mission Handicap de la ville de Saint-Nazaire.
Durée : 1h – à partir de 10 ans – Réservation conseillée au 02 44 73 45 60


MILO AU FIL DE L’EAU
spectacle de conte
samedi 24 octobre à 10h30 – bibliothèque Anne Frank
et à 16h30 – médiathèque Etienne Caux
de 4 mois à 5 ans -30 mn – entrée libre sur réservation- Réservation conseillée au 02 44 73 45 60


 EXPLORATEUR DU NUMÉRIQUE
créer une bande dessinée
mardi 29 octobre à 14h30 – bibliothèque Anne Frank
de 8 à 13 ans – 2h – Réservation conseillée au 02 44 73 45 60


LES CHAUVE-SOURIS
par Didier Montfort
rencontre
samedi 31 octobre – 10h30 – médiathèque Etienne Caux
tout public – 1h30 environ – entrée libre sur réservation -Réservation conseillée au 02 44 73 45 60

sortie d’observation nocturne
samedi 31 octobre à 20h – au bassin de Guindreff
prévoir une tenue adaptée et et une lampe de poche
Lieu exact précisé lors de l’inscription
Réservation conseillée au 02 44 73 45 60


 

SÉANCE DE JEU VIDÉO – SPÉCIAL HALLOWEEN

samedi 31 octobre – de 14h à 18h – bibliothèque Anne Frank
tout public – 1h30 environ – entrée libre sur réservation -Réservation conseillée au 02 44 73 45 60
à partir de 10 ans – accès libre et gratuit

Pillowgraphies

Spectacle initialement programmé dans le cadre de SAUT-DE-MOUTON et reporté en décembre


représentations scolaires
lundi 14 décembre à 10h et 14h
mardi 15 décembre à 14h


Rendez-vous dans la grande salle du Théâtre, pour un ballet fantastique et phosphorescent de… fantômes ! Une plongée en lumière noire pour traverser l’invisible et observer des spectres dansants. 

Un drap et deux trous pour les yeux. Les danseurs, sous la lumière à ultraviolets, virevoltent sur scène et semblent même flotter au-dessus du sol ! De courses folles en files indiennes, de complots en explosion soudaine, cette communauté de spectres, se livre à un ballet hypnotique et jubilatoire. On y devine des citations chorégraphiques diverses et le ballet classique n’est pas la seule référence détournée. La chorégraphie de Maurice Béjart sur le Boléro de Ravel ou les compositions du chorégraphe américain Merce Cunningham, viennent hanter ce ballet rempli d’humour. Petits et grands font travailler leur imaginaire, une histoire se dessine progressivement, le plaisir de l’illusion laisse alors place à celui de la danse.