Comédie dramatique / Romance
  • DURÉE
    1h40
  • ANNÉE
    2022
  • PAYS
    France
  • LANGUES
    VF
  • Sortie nationale

Chronique d’une liaison passagère

d’Emmanuel Mouret

CINÉMA JACQUES TATI
  • 30 septembre 2022 à 14h00
  • 2 octobre 2022 à 14h15
  • 4 octobre 2022 à 16h00

Une mère célibataire et un homme marié deviennent amants. Engagés à ne se voir que pour le plaisir et à n’éprouver aucun sentiment amoureux, ils sont de plus en plus surpris par leur complicité…

« La grande difficulté de ce film est qu’il repose sur deux acteurs, présents dans chaque scène. Ce film n’aurait donc pas pu se faire sans deux acteurs exceptionnels, et il m’a fallu beaucoup de temps avant de trouver l’évidence du couple. Quand j’ai pensé à Sandrine Kiberlain face à Vincent Macaigne, avec qui j’avais tourné dans Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, ce fut un déclic. Tous deux sont porteurs d’une fantaisie qui apporte de la comédie et confère au film une tonalité à la fois drôle et grave, légère, sentimentale, sincère et profonde, sans être pesante. J’aimais aussi le contraste entre les énergies de ces deux acteurs. Sandrine a une vivacité, une fraîcheur, une vitesse particulière, qui diffèrent de Vincent, qui est plus rond et doux qu’elle dans ce film. La bonne surprise, c’est que ce fut très fluide entre eux dès la première lecture.
J’aime l’idée que mes personnages aiment autant parler que faire l’amour. Parler, c’est se raconter, se chercher, se découvrir dans le regard de l’autre. Quand on s’aime, on a envie de découvrir l’autre et de se dévoiler. C’est une façon de se mettre à nu. Cependant, on n’y arrive jamais complètement, on veut plaire, on ne veut pas dire des choses blessantes. Comme ils se retiennent de s’avouer qu’ils s’aiment, ils tournent autour de ce qu’ils essayent d’exprimer. Ils veillent sans cesse à ne pas livrer l’essentiel, que seraient des mots d’amour. Le mot « liaison » est un mot qui me plaît par ailleurs beaucoup. Les liaisons dangereuses ou Liaison secrète étant de si beaux titres, j’aimais l’idée d’y adjoindre la notion d’éphémère, quand bien même une liaison est passagère par définition, afin que le titre suggère d’emblée l’enjeu dramatique du film. Ainsi, le spectateur sait que les moments heureux donnés à vivre aux personnages sont promis à une fin annoncée. J’aimais que le suspens soit donné dès le titre. »
Emmanuel Mouret

Sélection officielle Festival de Cannes

Tarifs

plein tarif 6,50€ 

tarif réduit 5,50€

carte 6 entrées 30€ (soit 5€ l’entrée)

– de 18 ans 4€

 

Casting

avec Sandrine Kiberlain, Vincent Macaigne et Georgia Scalliet

Bande annonce