Drame
  • DURÉE
    1h35
  • ANNÉE
    2020
  • PAYS
    France
  • LANGUES
    VF
  • l’adieu à “Gagarine”

Gagarine

de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh

CINÉMA JACQUES TATI
  • 25 novembre 2020 à 19h00
  • 26 novembre 2020 à 14h30
  • 27 novembre 2020 à 16h00
  • 28 novembre 2020 à 14h30
  • 29 novembre 2020 à 16h30
  • 1 décembre 2020 à 20h30

Youri, 16 ans, a grandi à Gagarine, immense cité de briques rouges d’Ivry-sur-Seine, où il rêve de devenir cosmonaute. Quand il apprend qu’elle est menacée de démolition, Youri décide de rentrer en résistance. Avec la complicité de Diana, Houssam et des habitants, il se donne pour mission de sauver la cité, devenue son “vaisseau spatial”.

La cité Gagarine a été construite au début des années 60. À l’époque, les villes communistes autour de Paris constituent une “ceinture rouge”, qui se dote de grands ensembles, symboles de modernité, afin de résorber les bidonvilles autour de la capitale française. En juin 1963, le célèbre astronaute Youri Gagarine, premier homme dans l’espace, vient inaugurer la cité en lui donnant son nom. Ces utopies collectives, au fil des décennies, sont devenues des territoires stigmatisés, des quartiers qui font l’objet de vastes projets de rénovation urbaine. En 2014, la décision est prise de démolir la cité Gagarine. Les habitants sont peu à peu relogés, emportant avec eux leurs histoires de familles, de décennies passées entre ces murs, des passés ouvriers, des récits de migration, d’espoir ou de déceptions. Le 31 août 2019, le premier coup de pelleteuse est donné, sous les yeux des anciens habitants.

Sélection officielle Festival de Cannes 2020

Tarifs

plein tarif 6,50€ 

tarif réduit 5,50€

carte 6 entrées 30€ (soit 5€ l’entrée)

– de 18 ans 4€

Casting

Alséni Bathily, Lyna Khoudri, Jamil McCraven

Revue de presse

En juin 1963, le célèbre astronaute Youri Gagarine, premier homme dans l’espace, vient inaugurer la cité en lui donnant son nom. Ces utopies collectives, au fil des décennies, sont devenues des territoires stigmatisés, des quartiers qui font l’objet de vastes projets de rénovation urbaine. En 2014, la décision est prise de démolir la cité Gagarine. Les habitants sont peu à peu relogés, emportant avec eux leurs histoires de familles, de décennies passées entre ces murs, des passés ouvriers, des récits de migration, d’espoir ou de déceptions. Le 31 août 2019, le premier coup de pelleteuse est donné, sous les yeux des anciens habitants.