Documentaire
  • DURÉE
    54'
  • ANNÉE
    2024
  • PAYS
    Chine
  • LANGUES
    VOSTF
  • Ciné-rencontre

Palmarès du Cinéma du Réel – The Periphery Of The Base

Zhou Tao

CINÉMA JACQUES TATI

En exclusivité, découvrez lors d’une soirée unique deux films du palmarès du Festival Cinéma du Réel.

Tous les détails à découvrir le 2 avril après la révélation du Palmarès !
> 18h The Periphery of the Base de Zhou Tao (Chine – 54′) / Prix du court métrage

Un projet d’infrastructure prend forme dans l’environnement impitoyable et la chaleur torride du désert de Gobi. Une entreprise d’une telle ampleur que les individus qui y évoluent paraissent minuscules en comparaison.

« Des mouvements de caméra simultanément erratiques et précis, manuels et numériques, planifiés et fortuits, confèrent une qualité surréaliste à des paysages soumis à l’activité humaine, agricole ou industrielle. C’est dans cet indécidable que loge l’art profondément surprenant du cinéaste chinois Zhou Tao, auteur des remarqués The Worldly Cave (2017) et Osmosis (2019). The Periphery of the Base peut de prime abord ressembler à la simple description par la caméra d’un paysage désertique à l’atmosphère étouffante, où des ouvriers se meuvent à l’intérieur d’un projet d’ingénierie indéfini et d’une ampleur si grande qu’ils paraissent minuscules en comparaison. Loin d’être objective, cette description sans intrigue se concentre sur la couleur, les proportions entre la figure et le fond, les différentes échelles de plans, le caractère spectaculaire du paysage, pour perturber la compréhension de la topographie tout en donnant l’impression d’un mouvement pictural continu. Tandis que les ouvriers s’accordent une pause ou retrouvent leurs camps de base au terme d’une journée de labeur, des tourbillons de vent et de sable instillent un sentiment d’épuisement que contrecarrent les ressources infinies de la caméra, réinsufflant la vie dans un environnement mécanique asphyxiant. Quand le soleil se couche et que les silhouettes et les véhicules se retirent, les traces et les impressions d’une observation endurante persistent durablement dans la mémoire. »
Antoine Thirion – Cinéma du réel

18h & 20h30 : Projections suivies d’une rencontre avec Catherine Bizern, directrice artistique, et un réalisateur ou une réalisatrice.

Restauration possible sur place à l’entracte

Prix du court métrage

Tarifs

Pass soirée (les deux films) : 8 €

Plein : 7 €

Réduit 1 : 6 € (abonné Théâtre scène nationale ; moins de 25 ans ; étudiant ; demandeur d’emploi ; adhérent CCP ou La Couronnée ; UIA ; AVF ; abonné des cinémas Pax au Pouliguen, La Toile de mer à Pornichet et Atlantic à La Turballe)

Réduit 2 : 4 € (bénéficiaire de l’allocation adulte handicapé ou d’une carte d’invalidité ainsi que l’accompagnateur ; bénéficiaire de minimas sociaux)

Carte 6 entrées valable 6 mois : 33 €

Carte 10 entrées valable 1 an : 50 €

Moins de 18 ans : 4,50 €

Bande annonce