courts métrages
  • DURÉE ARCANES #1 - 20 minutes - ARCANES #2 - 15 minutes
  • TARIF gratuit

MIRARI, EVERSO – ARCANES, collection de courts métrages

Emmanuelle Vo-Dinh - artiste associée / Cie Pavillon-s

• jeudi 18 janvier à 20h30 / Cinéma Jacques Tati

Avec ARCANES 1 et 2, la chorégraphe Emmanuelle Vo-Dinh inaugure un cycle filmique de différents courts métrages qui intègrent la question du paysage et de son rapport au cadre.  

 

J’ai souvent remarqué que nous sommes  incapables de regarder ce que nous avons  devant nous, à moins que ce ne soit dans  un cadre.” Abbas Kiarostami 

 

 

Le projet ARCANES collection de courts métrages prend comme point de départ et source d’inspiration le film d’Abbas Kiarostami 24 frames pour imaginer un trio chorégraphique qui s’écrit à la lumière des différentes natures de paysages dans lesquels il s’inscrit. Selon Emmanuelle Vo-Dinh, “chaque performance met en jeu différents cadres posés ou suspendus dans des espaces choisis au regard de la chorégraphie.” ARCANES 1 inscrit un travail chorégraphique contemplatif entre immobilité et mouvement, qui prend place dans l’espace d’un balcon (avec en toile de fond, le Mont Saint-Michel) où trois femmes tissent un enchaînement de pauses, invitant le spectateur à percevoir une succession de tableaux vivants. ARCANES 2, tourné au Fruit Intégral à Andé, est un projet filmique dans lequel trois dos nus de femmes assises devant une cheminée de caratère baroque, vont inscrire en un mouvement lent et continu différents “paysages” créés par les plis de la peau.

 

« Depuis six ans, je m’intéresse à différents axes du cinéma pour nourrir et construire mon travail chorégraphique. Avec le projet ARCANES, collection de courts métrages, l’enjeu cinématographique sur lequel je m’appuie est différent, et puise sa source, non plus dans le montage, mais dans la question du cadre, et dans la mise en abîme que cette notion soulève :

J’ai souvent remarqué que nous sommes incapables de regarder ce que nous avons devant nous, à moins que ce ne soit dans un cadre. Abbas Kiarostami

Les premiers courts-métrages de la collection ARCANES, MIRARI et EVERSO sont imaginés comme une traduction filmique capables de poétiser le cadre, sous l’angle d’un traitement de l’image elle-même, et de par la nature des lieux dans lesquels ils opèrent.

Les architectures des deux lieux imaginés pour le tournage de ces deux opus, outre la dimension symbolique de ce qu’ils représentent : un balcon, soit un espace « entre-deux », pour EVERSO et une cheminée au caractère baroque pour MIRARI, créent une nouvelle fiction pour la chorégraphie existante. Ces lieux sont d’autant plus inspirants qu’ils se situent dans la maison du Fruit intégral où François Truffaut a tourné le dernier quart d’heure du film Les 400 coups en 1959.

MIRARI et EVERSO inaugurent un cycle filmique de différents opus qui intègrent la question du paysage et de son rapport au cadre. »

 

— Emmanuelle Vo-Dinh

 

créations 2023 –  en avant-première au Cinéma Jacques Tati

 

©Anette Lenz

Distribution

réalisation Emmanuelle Vo-Dinh

cheffe opératruce et montage Laure Delamotte-Legrand

musique Olyphant

lumière Max Sautais

écriture du mouvement et interprétation Violette Angé, Alexia Bigot, Emmanuelle Vo-Dinh 

avec la participation de Miku

costumes Emmanuelle Vo-Dinh

direction de production Solenne Racapé

durées MIRARI – 16 minutes / EVERSO -26 minutes

production Pavillon-s

coproduction Le Phare CCN du Havre NormandieDieppe Scène NationaleCentre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape – direction Yuval Pick

avec le soutien de l’Onda, office national de diffusion artistique dans le cadre du dispositif Écran vivant

Pavillon-s, est subventionné par le Ministère de la Culture – Direction générale de la création artistique, la Région Normandie, le département de l’Eure, le Département de Seine-Maritime et la Ville de Rouen.

 

Le festival Trajectoires est proposée par le CCNN – Centre Chorégraphique National de Nantes avec le lieu unique, le Théâtre ONYX, le TU-Nantes, la Soufflerie, Le Grand T, Stereolux, Musique et Danse en Loire-Atlantique, Angers Nantes Opéra, le Théâtre Francine Vasse, le Quatrain, Le Théâtre de Saint-Nazaire.  Avec le soutien de la Ville de Nantes ; L’État – Préfet de la région des Pays de la Loire – Direction Régionale des Affaires Culturelles ; du Département de Loire-Atlantique ; de la Région des Pays de la Loire. 

Production

COMMANDE ET PRODUCTION 

Le Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire