exposition et concert
  • DURÉE 1h30
  • TARIF A

Films Fantômes

Exposition et concert - Albin de la Simone

au Théâtre

EXPO du 2 au 12 décembre
CONCERT vendredi 10 décembre

Albin de la Simone, chanteur, auteur et compositeur, invente les Films fantômes, un évènement à la croisée du concert, de la performance et de l’exposition, nous plongeant dans l’univers passionnant de films… qui n’existent pas. Il concocte avec humour un voyage en deux temps – pour les yeux et les oreilles – au cœur du 7ème art, mêlant musiques, synopsis, dialogues, costumes et accessoires, pour permettre à chacun de faire son propre film! Offrant d’imaginer des films plutôt que de les regarder, l’artiste installé au piano, partage la scène avec deux comédiens et six musiciens. Ensemble, ils racontent neuf films, chefs-d’œuvre ou navets, superproductions américaines, films d’auteur ou films politiques. Les bandes-son de chacun de ces long-métrages, jouées en direct, aident les spectateurs à imaginer, voire à fantasmer, ces films inexistants qui ne verront jamais le jour, comme une traversée de toute l’histoire de la cinéphilie.

Une représentation performative et immersive aux multiples facettes, nous plongeant au cœur de nos imaginaires individuels, pour un moment aussi troublant que drôle.


exposition gratuite sur réservation – au Théâtre
vernissage jeudi 2 décembre à 19h
ouverture : du vendredi 3 au dimanche 12 décembre de 14h à 18h et les 8, 9 et 10 décembre de 14h à 19h30

 

 

 

concert Les Films Fantômes – au Théâtre
vendredi 10 décembre à 20h
durée estimée 1h15
tarif A

 

 

 

 

 

 

 

Production

production Théâtre National de Bretagne
remerciements Le CENTQUATRE-PARIS ; Philharmonie de Paris
Un immense merci à Arthur Nauzyciel, Anne Cuisset, Emmanuel Pilaert et toute l’équipe formidable du TNB, Vincent Delerm, José-Manuel Gonçalvès et le CENTQUATRE, Vincent Anglade et la Philharmonie de Paris, Gaëlle Massicot-Bitty et l’Institut français, Anne Lorraine Vigouroux et le Consulat général de France à Québec, le Musée de la Musique, la Philharmonie de Paris, Sonia Bester et Madamelune…
à Rémy Kolpa Kopoul